Le sommeil et votre mode de vie – Comment concilier les deux

Fatigue nerveuseUne fatigue nerveuse peut être la conséquence d’obligations telles que vos enfants, travail décalé ou déplacements. Mais parfois, votre fatigue nerveuse est simplement due à de mauvaises habitudes. Sortir en boîte régulièrement, une alimentation déséquilibrée, une faible activité sportive, ou même l’angoisse peuvent être à l’origine de votre fatigue nerveuse.

Beaucoup de personnes se plaignent d’insomnie chronique, cependant elles n’en connaissent pas la définition, et ne ressente en réalité qu’une légère gêne ou sensation, mais dorment en réalité très bien. L’insomnie est caractérisée par des difficultés d’endormissement, des réveils nocturnes, précoces, ou une sensation de sommeil non récupérateur au moins 3 fois par semaine pendant 1 mois minimum, et entraîne une fatigue nerveuse durant la journée, une irritabilité, et un manque de concentration. Avant d’instaurer un traitement médicamenteux, il est important de modifier vos mauvaises habitudes afin de mettre toutes les chances de votre côté pour avoir un sommeil récupérateur.

Afin de nous endormir paisiblement et facilement, et ne pas ressentir de fatigue nerveuse, un période de calme et de détente est nécessaire le soir. Se poster devant un écran de télévision pour jouer aux jeux vidéos, surfer sur internet, ou encore tchatter avec vos amis sont des activités très stimulantes pour votre cerveau. De plus, la lumière de votre écran envoie des stimulis visuels à votre cerveau, qui peut mes interpréter comme la lumière du jour, et ainsi vous empêcher de vous endormir. Les jeux vidéos de combat sont particulièrement dérangeant pour votre sommeil. En effet, il nécessite une concentration totale, afin d’être rapide et d’avoir des réflexes dans un laps de temps très court. Il faudrait stopper ces jeux au moins une heure avant de vous coucher le soir. Il faut donc proscrire toute ces activités le soir, et les réserver plutôt à votre journée ou fin d’après midi. Liez un livre, un magazine, écoutez un peu de musique douce, et vous vous apercevrez rapidement que vous n’aurez plus de mal à vous endormir.

Si vous pratiquer régulièrement une activité sportive, c’est très bien. Le sport possède des propriétés anxiolytiques, anti dépressives et analgésique. De plus, les endorphines libérées sont apparentées à la morphine et vont calmer votre organisme et ainsi éviter une fatigue nerveuse. L’exercice physique pratiqué de façon régulière contribue à gardez votre ligne, ce qui permet d’éviter l’obésité qui est un facteur de risque d’insomnie, de part les ronflements et les troubles respiratoires engendrés. Cependant, pratiquer une activité physique libère également de l’adrénaline, qui est excitante, et fait augmenter votre température corporelle. C’est pourquoi il faut privilégier la pratique sportive en fin d’après midi, mais pas le soir. Idéalement, Il faut laisser 3 h entre la fin de votre activité et votre coucher.

Les repas copieux et arrosés ne sont pas conseillés avant de se coucher. En effet, votre système digestif devra digérer votre repas, et votre métabolisme sera donc grandement sollicité. L’alcool entraîne lui un sommeil plus facile, mais perturbe votre seconde partie de nuit. Boire beaucoup de boisson, telle qu’elle soi, y compris les boissons dites douces telles que la tisane, est également déconseillés. Il faudra bien évacuer l’excès de liquide à un moment ou à un autre, et des réveils pour cause d’envie d’uriner pourrait perturber votre sommeil. Evitez également la consommation de stimulant comme la caféine ou la nicotine contenue dans les cigarettes.

L’anxiété et les difficultés psychologiques sont la cause de difficulté d’endormissement. De même, la dépression entraîne un réveil précoce. Au moment de s’endormir peuvent ressurgir les problèmes de la journée ou de la vie, nos pensées peuvent nous inquiéter. Il est donc important de régler les éventuels problèmes dans la mesure du possible, et d’apprendre à se relaxer au moment du coucher. Si c’est impossible, vous ne pourrez de toute façon pas le régler maintenant, donc essayer de l’oublier, vous y repenserez demain.

This entry was posted in Divers. Bookmark the permalink.

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *

You may use these HTML tags and attributes: <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>