L’impacte méconnu de l’environnement sur l’INSOMNIE

insomnieUne insomnie peut être provoquée par de nombreux facteurs environnementaux tel que le bruit, la lumière, la température, …

Des bruits de la circulation, de voisinage, des ronflements de votre conjoint, … peuvent vous provoquer une insomnie. Certaines personnes ont besoin d’un silence total pour s’endormir, d’autres peuvent être réveillés à de multiples reprises dans la nuit par certains bruits, ou encore un bruit matinal peut entraîner un réveil précoce. Quand votre sommeil est perturbé par un de ces 3 cas, il sera moins récupérateur pour votre organisme et vous ressentirez les symptômes de l’insomnie durant votre journée.

 

Que faire dans ces cas de bruits dérangeant votre sommeil ? Voici quelques solutions :

  • Il faut savoir qu’au niveau de la loi, le tapage nocturne est reconnu et peut être sanctionné, afin de vous éviter des insomnies inutiles.
  • De même, le passage des avions est limité à proximité des habitations, et une isolation phonique de votre domicile peut être prise en charge sous certaines conditions. Renseignez vous auprès de votre mairie pour éviter les insomnies dues aux transports aériens.
  • Evitez d’entreposer dans votre chambre les sources de bruit telles que les téléphones, des appareils électro-ménagers, …
  • Placez du double vitrage afin d’éviter une fatigue intense provoquée par les bruits extérieurs.
  • Les bouchons d’oreilles telles que les boules Quies® sont très efficaces, Il s’avère très utiles quand la source sonore ne peut être éviter, comme dans le cas de ronflements de votre conjoint.

 

Que faire pour bien dormir si votre conjoint ronfle :

Sur ce dernier point, que faire quand votre conjoint ronfle au point de vous empêcher de dormir ? Certains ronflement peuvent atteindre 100 décibels, (bruit d’un camion qui passe à proximité de vos oreilles) et il provoque donc une insomnie. En cas de rhume important entraînant ces ronflements intempestifs, il faut éviter d’avoir le nez bouché au moment du coucher, et se faire un lavage des narines au sérum physiologique. Si les ronflements sont provoqués par une position particulière telle qu’être sur le dos, faite le (ou la) dormir sur le ventre. Il faut également que votre conjoint évite l’alcool le soir, les somnifères, et qu’il perde du poids si nécessaire. En effet, le surpoids peut entraîner des ronflements profonds et gênants, provoquant une fatigue intense chez votre conjoint.

 

La lumière pour bien dormir :

Méditation à la lumière du jourLa lumière du jour est également indispensable à la mise en place de notre cycle circadien. En effet, grâce à elle, nos horloges biologiques se « remettent à l’heure ». La mélatonine, hormone qui induit le sommeil, a sa sécrétion régulée sur la base de la lumière, et c’est pourquoi il est nécessaire de sortir de chez soi et ne pas rester enfermé, même en plein hiver.

 

Comment bien dormir avec votre conjoint :

Contrairement aux idées reçues, dormir seul n’est pas la garantie d’éviter les insomnies. En effet, chez certaines personnes, dormir en couple peut avoir pour vocation de vous rassurer, même inconsciemment, et votre sommeil est plus profond et bénéfique pour vous. Si vous rencontré des difficultés à dormir avec votre partenaire, mais que vous souhaitez les surmonter, voici quelques règles à suivre:

  • Eviter de faire du bruit dans la chambre commune lorsque votre conjoint souhaite s’endormir. Lui provoquer une insomnie serait dommage.
  • Si vous souhaitez lire, utilisez vos lampes de chevet plutôt que la lampe centrale de la chambre, cela permettra à votre conjoint de s’endormir plus paisiblement s’il le souhaite, sans avoir un faisceaux lumineux dans les yeux.
  • Privilégiez les réveils aux sonneries discrètes, afin de ne pas réveiller votre partenaire qui dort paisiblement.
  • Evitez de garder vos animaux domestiques dans la chambre, car ils ne possèdent pas le même rythme que les humains, et risque de vous perturbez lors de votre sommeil.

 

Comment bien dormir en ayant un bébé :

bébé qui dortDevenir parents est un moment exceptionnel dans une vie, mais c’est également le synonyme de manque de sommeil, d’une insomnie, et d’une fatigue intense. Un enfant qui vient de naître a généralement besoin de 3 mois pour «faire ses nuits», autrement dit pour prendre un rythme qui est  similaire au votre et donc vous permettra de dormir. Parfois, certains bébés prennent plus ou moins de temps.

Pendant la période post-natale, votre enfant réclamera à manger par des pleurs. Mais une fois nourris, et changé si nécessaire, il est important de le replacer dans son berceau afin que tout le monde reprenne son sommeil. Cela permettra à votre bébé de s’endormir seul et de prendre votre rythme plus rapidement. Ceci vous permettra d’éviter une fatigue intense.

This entry was posted in Divers. Bookmark the permalink.

One Response to L’impacte méconnu de l’environnement sur l’INSOMNIE

  1. Sophie says:

    En ce qui me concerne, ce ne sont pas les bruits extérieur qui me dérange. En fait je les entend seulement si j’y prête attention, sinon je ne me rend même pas compte qu’ils sont là.

    En fait si on s’énerve à chaque fois qu’on entend du bruit, c’est exactement ce qui empêche de dormir. Je veux dire que c’est le fait de s’énerver qui empêche de dormir et non le son en soit!

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *

You may use these HTML tags and attributes: <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>