5 aspects essentiels pour lutter contre le trouble du sommeil

femme dormant devant son portableLes troubles du sommeil trouvent leurs origines dans diverses causes. Pourtant, la prise en compte de certains aspects dans la vie de tous les jours aident à combattre le trouble du sommeil.

 

Trouver un bon équilibre émotionnel

C’est une ces causes majeures de troubles du sommeil. Un rythme de vie effréné, un engagement professionnel stressant, des soucis financiers, en résumé tous les ingrédients de l’anxiété ont une incidence sur la qualité du sommeil.

Dés l’instant que les soucis permanents de la journée accèdent à la chambre à coucher, les risques de trouble du sommeil sont réels.

Pour ne pas en arriver là, prenez le temps de faire la part des choses. Il faut bien se préparer avant d’aller dormir : relaxation, méditation, lecture, tisane chaude aident à entrer dans une bulle protectrice propice à l’endormissement.

Tout est bon pour libérer l’esprit des pesanteurs quotidiennes et bien se préparer à aller dormir.

 

Adopter les habitudes nutritionnelles adéquates

Pour lutter contre les troubles du sommeil, il est recommandé de prêter attention à l’alimentation, et plus particulièrement le soir.

Les personnes sujettes à ces troubles doivent s’efforcer de manger léger : une digestion lourde ne favorise nullement un sommeil réparateur. Les produits riches en calcium et en magnésium sont à privilégier.

Les produits laitiers également aident à dormir tranquillement : un verre de lait avant d’aller au lit est souvent efficace.

Par contre, il faut absolument éviter les excitants que sont le café, le thé, la cigarette, l’alcool et les plats épicés.

 

Améliorer l’hygiène de vie

Lutter contre le trouble du sommeil suppose de le faire au quotidien. Une activité physique et sportive régulière – au moins trois fois dans la semaine améliore la qualité du sommeil.

L’activité physique régulière entraine une exposition moindre au stress et à l’anxiété, car l’on se sent bien et on est en meilleure santé. La fatigue qui s’en suit est de nature à faciliter le sommeil réparateur.

 

Rendre la chambre à coucher propice au sommeil.

Cela nécessite de prendre beaucoup d’aspects en compte. D’abord, l’aspect général : dans la chambre à coucher, il faut éviter les couleurs vives. En effet, le rouge vif, l’orange, le jaune par exemple qui stimulent plutôt le cerveau et favorisent les troubles du sommeil.

Au contraire, il faut leur préférer des couleurs plus neutres ou douces, mais relaxantes : bleu marine, marron etc. La chambre doit être bien aérée et protégée des bruits.

De même, il faut bien choisir son lit : le bon lit est celui dans lequel on peut dormir jour après jour sans fatigue ni douleur. Il doit être suffisamment large, avec un matelas assez ferme pour soutenir correctement le poids du corps.

Enfin des accessoires comme un oreiller de qualité, des draps doux et qui sentent bons viennent compléter la panoplie de la chambre où il fait bon dormir.

 

Respecter les cycles de sommeil

Chaque personne doit connaitre ses horaires de sommeil. Les habitudes d’endormissement sont liées à l’horloge biologique de chacun.

C’est un cycle assez régulier et routinier et des changements inappropriés peuvent perturber le système et entrainer des troubles du sommeil. Il faut impérativement s’employer à aller dormir quand le corps en donne le signal.

This entry was posted in Divers. Bookmark the permalink.

One Response to 5 aspects essentiels pour lutter contre le trouble du sommeil

  1. Sophie says:

    Dans ma chambre, j’ai installé une ampoule rouge à très faible intensité. Et bien ca simule la couleur du coucher de soleil et permet de bien dormir (à mettre en route une heure avant de se coucher).

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *

You may use these HTML tags and attributes: <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>